Admission post-bac : encore 17 000 lycéens mécontents après la première phase

Plutôt que de se taper la tête contre les murs, Redouane, 17 ans, s’est fait une raison. A la rentrée, cet élève de terminale S, originaire de la région parisienne, va s’inscrire à la fac non pas dans…

Pour plus de détails, cliquez sur: Admission post-bac : encore 17 000 lycéens mécontents après la première phase