Akinwumi Adesina : « C’est l’Afrique qui devrait nourrir le monde, pas l’inverse »

Le directeur de la Banque africaine de développement mise sur l’agriculture et rappelle que le continent possède 65 % des terres arables non exploitées dans le monde.

Pour plus de détails, cliquez sur: Akinwumi Adesina : « C’est l’Afrique qui devrait nourrir le monde, pas l’inverse »