«Avec cette canicule, on s'adapte», relativisent les Charentais

«Moi, je ferme tout, et je reste cloîtrée !» Henriette Pourion est catégorique : pas question de risquer un coup de chaud par ces températures caniculaires. Cette retraitée octogénaire vit à Vibrac, village…

Pour plus de détails, cliquez sur: «Avec cette canicule, on s'adapte», relativisent les Charentais