« Ne nous libérez pas, on s’en charge » : le cri des afroféministes

Elles sont jeunes, noires et revendiquent leurs racines et leur féminité. Brocardant une société française qu’elles jugent blanche et machiste, elles n’hésitent pas à assumer une forme de communautarisme.

Pour plus de détails, cliquez sur: « Ne nous libérez pas, on s’en charge » : le cri des afroféministes